shanghai.jpg
 
 
 

Tamang - vie sociale -

modifié le mercredi 21 juin 2017

Village Tamang de Khanigaon

Les Tamang sont principalement des agriculteurs même si leur lointaine origine est nomade. Ils sont organisés en village correspondant à un ou plusieurs clans.

Le chef d'un village Tamang est appelé talugdar et agit comme un agent du gouvernement pour collecter les impots. Auparavant, dans le cadre du système traditionnel de Kipat, chaque kipatiya payait une petite somme par an, indépendamment de la taille des terres possédées. Le système Kipat étant aboli, chaque agriculteur paie maintenant en fonction de la taille de ses exploitations.

Cultures en terrasses chez les Tamangs

Dans le système Kipat un clan avait des droits collectifs exclusifs et inaliénables pour une zone de culture définie. Seuls les membres du clan pouvaient posséder des terres ou récupérer les terres incultes relevant du Kipat, y compris les cours d'eau et les forêts.

Tamang

En complément des activités agricoles les tamang pratique un petit artisanat et sont reconnus comme les meilleurs peintres de Tankas et sont sollicités par les monastères jusqu’aux confins du Sikkim et du Bhoutan, pour leur maîtrise des techniques picturales traditionnelles.

Beaucoup d’entre eux ne disposant pas de terres suffisantes pour vivre, partent sur les chemins du Népal, comme porteurs, ou maintenant comme travailleurs manuels dans les pays du golfe. Autrefois le debouché vers l’armée anglaise des Gurkhas leur a forgé une vaillante réputation de bons soldats.

 

Rubrique(s) : Tamangs ,

en savoir plus sur ...

Clan

Un clan est un ensemble de familles associées par une parenté réelle ou fictive, fondée sur l'idée de descendance d'un ancêtre commun.

membres d'un des clans Korowai en Papouasie indonésienne

Ethnologie

  L'ethnologie (ou anthropologie sociale et culturelle) est une science humaine qui relève de l'anthropologie, et dont l'objet est l'étude explicative et comparative de l'ensemble des caractères sociaux et culturels des groupes humains « les plus manifestes comme les moins avouées »

 

Fondements et objectifs de l’ethnologie

L'ethnologie s'inscrit dans le vaste paysage des sciences humaines. Elle s’appuie sur des études ethnographiques que réalisent les anthropologues.

Cette science récente, moins de deux cents ans, a son origine dans les découvertes des peuples consécutives à l'expansion coloniale des pays occidentaux. Il en est sorti une connotation impérialiste de ségrégation des populations entre civilisée et primitives. Schématiquement, les activités de la sociologie au sens large se répartissent entre l’Ethnographie qui concerne les ethnies primitives et la sociologie qui concerne les peuples « dits » civilisés

À la fin du XXe siècle, cette approche dévalorisante a évolué vers une décomposition où l’Ethnographie (ou anthropologie sociale) concerne une analyse qualitative de l'observation des peuples sur le terrain et la Sociologie concerne l'analyse quantitative basée sur une étude statistique et globale des populations

Les principaux aspects sociaux étudiés au cours des recherches ethnographiques concernent les relations de parenté, le rôle des ancêtres, la connaissance des langues et de la linguistique associée, et l’identification des groupes ethniques.