yunnan dai.jpg
 
 
 

Culte des ancètres

modifié le jeudi 2 février 2017

Les cultes des ancêtres sont des pratiques consistant à honorer, à vénérer ses ancêtres décédés (par une cérémonie ou d’une autre manière) en étant convaincu qu’ils peuvent aider les vivants ou leur causer du tort, et qu’il faut donc les apaiser.

tombe des ancêtres chez les Dong

Pour les sociétés à culte des ancêtres, ceux-ci sont des figures d’autorité associées à une organisation sociale clanique ou familiale perpétuée par des généalogies réelles ou mythiques. À l’origine, le culte des ancêtres était une pratique commune à toutes les religions souvent animistes sans implication de dieux.

Il faut distinguer culte des ancêtres et culte des morts. On peut honorer des morts sans qu’ils jouent un rôle auprès des vivants.

Abandonné sous sa forme primitive dans de nombreux endroits, ce type de culte subsiste en Chine, au Viêt Nam, en Corée du Sud, au Mexique, chez les peuples de langue austronésienne (Océanie, Madagascar). Ainsi la littérature orale polynésienne des Maoris parle d'ancêtres divinisés auxquels on rendait un culte (voir marae).  Tiki aux iles Marquises

Le « culte des ancêtres » est aussi présent dans les religions africaines, mais ne constitue pas l'essentiel de la pratique

Rubrique(s) : Animisme ,

en savoir plus sur ...

Tribu

Agglomération de familles vivant dans la même région, ou se déplaçant ensemble, ayant un système politique commun, des croyances religieuses et une langue communes, et tirant primitivement leur origine d'une même souche.

Populations

nom collectif qui désigne l’ensemble des habitants d’un lieu géographique (pays, région, ville…) ex la population du Yunnan