previous arrow
next arrow
Slider
 
 
 

Langues Océaniennes

modifié le mercredi 5 août 2015

Les langues océaniennes (et plus précisément aux langues du Pacifique central), forment un sous-groupe des langues austronésiennes (langues Malayo-polynésiennes orientales). Au nombre de trente-huit, elles sont parlées en Océanie éloignée, notamment dans les archipels constituant la région traditionnelle de Polynésie.

Les langues polynésiennes appartienant au sous-groupe des langues océaniennes et sont parlées par les Maori sous des formes particulières ayant évoluées selon les archipels. Elles ont leurs racines (proto-polynésien) dans les archipels des Tonga et des Samoa.

représentation de dieu Polynésien à Tahiti (Tiki)

 

Bien que couvrant une aire particulièrement vaste, les langues océaniennes ne sont parlées que par deux millions de locuteurs.

Une des plus parlées d'entre elles est lesamoan(370 000 locuteurs), l'autre étant lefidjienoriental avec plus de 450 000 locuteurs, en incluant les variantes. Legilbertin, letonguien, lemaori de Nouvelle-Zélande, lefidjien occidentalet lekuanua(Tolai) dépassent chacun les 100 000 locuteurs ; letahitienn'atteint que 50 000 locuteurs en première langue.

cartes des langues malayo-polynésiennes

légende

en savoir plus sur ...

Nations (définition)

La nation est un « Ensemble de personnes vivant sur un territoire commun, conscient de son unité (historique, culturelle, etc.) et constituant une entité politique

parlement européen a Strasbourg

Ethnographie - (déf)

L’ethnographie est la science de l'anthropologie dont l'objet est l'étude descriptive et analytique, sur le terrain, des mœurs et des coutumes de populations déterminées. Cette étude était autrefois cantonnée aux populations dites alors « primitives ». 

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie

etude de la vie sociale de l'ethnie des Asmat en Papouasie indonésienne