previous arrow
next arrow
Slider
 
 
 

Himalaya - les régions

modifié le jeudi 30 juillet 2015

Compte tenu du relief, la zone Himalaya est extrêmement compartimentée et chaque vallée pourrait presque être considérée comme une sous-région abritant un peuple ou une ethnie.

Du point de vue ethnologique on peut cependant opérer un regroupement selon l’altitude d’une part et ouest/est d’autre part entre :

·les régions de hautes vallées de culture Tibétaine avec  le Ladakh et ses vallées voisines du Zanskar et de la Nubra, la Rupshu, le Spiti et le Kinaur, au centre, le nord du Népal et  le Bhoutan, et à l’est de l’Arunachal-Pradesh. Manaslu à Samagaon

·Les régions de moyenne montagne de culture HIndoue : les piedmonts himalayens de l’Uttaranchal, puis la région de moyenne montagne Népalaise

région des Gurung

·Les régions de culture musulmane de l’extrême ouest depuis l’ouest du Cachemire au Pamir en passant par le Karakorum

 dernier 8000 à l'ouest de la chaine

Ce regroupement tire son sens du mode de peuplement de la région, par les migrations Tibétaines d’origine mongole venue du nord, et les invasions venues d’Asie centrale (Moghol en particulier) qui repoussèrent les peuples Indien vers le sud-est et les moyennes montagnes du centre himalayen.

 

Rubrique(s) : L'Himalaya ,

en savoir plus sur ...

Minorités (définition)

Une minorité se définie dans un contexte,  non de manière absolue. Elle peut être analysée par rapport à de la population d’une nation, d’une zone géographique, du point de vue des religions, des langues, de la culture ou de la race, de la couleur de peau, des liens de parenté…

L’appréciation en est variable selon le lieu et l’époque.

La supériorité du nombre est vue comme une hiérarchie, une supériorité de la majorité. Dans l’histoire il est peu d’exemple de minorités qui n’aient pas été marginalisées, persécutés, assimilés de force, voire physiquement éliminées.

La minorité ne l’est cependant pas toujours en nombre. Le colonisateur considéra souvent les indigènes comme des races inférieures.

La constitution des états nation moderne à souvent contribué à les révéler et à en aggraver le sort par rapport à la relative tolérance observée autrefois par les Empires. (Comme l’était les Ottomans ou les Austro-Hongrois par exemple)

La définition des  minorités dépend des stratégies de la minorité elle-même, soit par son rôle géopolitique, économique, culturel. (Les juifs, les Arméniens,Touareg…)

Une minorité est aussi une catégorie sociale définie par discrimination : les homosexuels, les femmes, les gens du voyage.

Etat

L’Etat désigne la personne morale de droit public qui, sur le plan juridique, représente une collectivité, un peuple ou une nation, à l'intérieur ou à l'extérieur d'un territoire déterminé sur lequel elle exerce le pouvoir suprême, la souveraineté.

En Occident, l'Etat est la forme la plus élaborée de la vie commune d'une société humaine. Il exerce son pouvoir par le biais du gouvernement. L'Etat dispose d'un certain nombre de monopoles comme l'utilisation légitimée de la contrainte physique (pour faire respecter les lois), la collecte des impôts...

 

Poste, Marie, Ecole dans un village du massif central