previous arrow
next arrow
Slider
 
 
 

Chang Tang

modifié le vendredi 3 juillet 2015

Le Chang Tang (Chang Thang), est la région du plateau tibétain ou l'altitude moyenne est la plus élevée, peu pluvieuse mais aux hivers rigoureux. Le peuplement est faible à inexistant dans cette région désertique.

région de Coqen
À l'ouest s'étend le Ngari (N'Gari), frontalier du Ladakh, qui fut le siège de royaumes indépendants absorbés ultérieurement par le Tibet. La densité de population n'y dépasse pas 0,23 hab./km2. Au nord la préfecture de Ngaqu est encore moins habitée.

De grands fleuves comme l'Indus et le Brahmapoutre prennent leur source près de la première montagne sacrée des asiatiques :le Mont Kailash

Le Chang Tang est la région la plus sauvage du Tibet. La haute altitude (+ de 5000m) rend la vie très rude. La majorité des Tibétains y vivent dans des conditions difficiles.

Durant l'été, les Drokpas, s'installent sur le plateau avec leurs tentes en poil de Yak

Les populations sont essentiellement des nomades (les Drokpas) qui vivent de l'élevage du Yack et des chèvres tchang-ra produisant le pashmina. (le "duvet" de laine servant la confection des Cachemirs). Le Changtang regorge de nombreux lacs les plus hauts du globe dont on extrait le sel en grande quantité. C'était autrefois la monnaie d'échange des caravaniers qui descendaient au Népal, vers le sud à travers les hautes vallées himalayenne:  le Dolpo ou le Mustang en particulier

Ils sont particulièrement farouche et difficile a photographier

La haute vallée de la Sutlej (affluent de L'Indus) qui parvient à traverser l'Himalaya, fut jadis le foyen d'un royaume maintenant oublié : le royaume du Gu Ge

Rubrique(s) : Plateau Tibétain ,

en savoir plus sur ...

Sociologie

Elle cherche à comprendre et à expliquer l'impact du social sur les représentations (façons de penser) et comportements (façons d'agir) humains. Ses objets de recherche sont très variés puisque les sociologues s'intéressent à la fois au travail, à la famille, aux médias, aux rapports de genre (hommes/femmes), aux religions, ethnicités, bref, à l'environnement humain.

Sociétés (def)

  • Réunion d’humains vivant en groupe organisé.
  • Milieu humain caractérisé par ses institutions, ses lois, ses règles.

Les sociétés sont aussi des sous-ensembles de civilisations qui évoluent plus rapidement que ces dernières (société de consommation, société industrielle..)