Nusa Tenggara (petites îles de la sonde)

modifié le lundi 27 juillet 2015

 flors_mules-1

 Les petites îles de la Sonde (Nusa Tenggara) s'étendent de Bali à Timor. Elles offrent une grande variété de paysages et de peuples se métissant du Malais au Mélanésien et Papou. La région se situe au milieu de la zone de transition biologique entre l'Asie et L'océanie : La Walacea.

Le Chapelet d'îles du nord est volcanique. C'est le cas de Bali, Lombok, Sumbawa, Flores. Au sud les îles de Sumba, Savu, Roti, et Timor émergent d'un socle calcaire. D'altitude moins élevée que leurs sœurs du nord, et exposées aux vents chauds venu d'Australie en été, elles ont à surmonter une longue saison sèche. L'effet de la mousson du nord-ouest est de plus en plus faible en allant vers l'est. Il faut les hauts sommets des volcans pour condenser l'humidité maritime et permettre, par irrigation, la culture pluriannuelle du riz.

La diversité culturelle est aussi religieuse, puisque à Bali est encore très actif un hindouisme spécifique, que l'islam est très présent à Lombok et  dans les villages côtiérs des autres îles, que Flores est Catholique à la suite de sa colonisation initiale Portugaise, et que les îles de l'est ont intégrées du protestantisme diffusé par les Hollandais.

 Iles de la sonde orientale

en savoir plus sur ...

Etat

L’Etat désigne la personne morale de droit public qui, sur le plan juridique, représente une collectivité, un peuple ou une nation, à l'intérieur ou à l'extérieur d'un territoire déterminé sur lequel elle exerce le pouvoir suprême, la souveraineté.

En Occident, l'Etat est la forme la plus élaborée de la vie commune d'une société humaine. Il exerce son pouvoir par le biais du gouvernement. L'Etat dispose d'un certain nombre de monopoles comme l'utilisation légitimée de la contrainte physique (pour faire respecter les lois), la collecte des impôts...

 

Poste, Marie, Ecole dans un village du massif central

Ethnologie

  L'ethnologie (ou anthropologie sociale et culturelle) est une science humaine qui relève de l'anthropologie, et dont l'objet est l'étude explicative et comparative de l'ensemble des caractères sociaux et culturels des groupes humains « les plus manifestes comme les moins avouées »

 

Fondements et objectifs de l’ethnologie

L'ethnologie s'inscrit dans le vaste paysage des sciences humaines. Elle s’appuie sur des études ethnographiques que réalisent les anthropologues.

Cette science récente, moins de deux cents ans, a son origine dans les découvertes des peuples consécutives à l'expansion coloniale des pays occidentaux. Il en est sorti une connotation impérialiste de ségrégation des populations entre civilisée et primitives. Schématiquement, les activités de la sociologie au sens large se répartissent entre l’Ethnographie qui concerne les ethnies primitives et la sociologie qui concerne les peuples « dits » civilisés

À la fin du XXe siècle, cette approche dévalorisante a évolué vers une décomposition où l’Ethnographie (ou anthropologie sociale) concerne une analyse qualitative de l'observation des peuples sur le terrain et la Sociologie concerne l'analyse quantitative basée sur une étude statistique et globale des populations

Les principaux aspects sociaux étudiés au cours des recherches ethnographiques concernent les relations de parenté, le rôle des ancêtres, la connaissance des langues et de la linguistique associée, et l’identification des groupes ethniques.