yunnan dai.jpg
 
 
 

Répartition des peuples selon l’altitude dans le triangle d'or

modifié le lundi 3 juin 2019

lao soung

La répartition des populations s’est effectuée par vagues successives et s’observe selon trois strates. Dans cette région du monde la cartographie des ethnies se trace non seulement à plat, mais aussi en vertical, selon l’altitude, en suivant le relief.

Par exemple, les Lao (de la famille des Taï), repoussèrent les austro-asiatiques (de la famille des môn-khmers) vers les hauteurs des montagnes (entre 300 à 1 000  m). Ils s’installèrent à leur place dans les vallées, les bassins, et les plaines alluviales, où ils purent ainsi pratiquer la riziculture pluviale. Des Miao-Yao et des tibéto-birmans, arrivés ensuite au XIXe siècle, se sont installés au-dessus de 1 000  m sur les sommets des montagnes qui étaient les derniers espaces libres

Illustration d’une stratification ethno linguistique au Laos, mais qui se rencontre dans les massifs montagneux du « Triangle d’or »:

  •        Fond de vallée : il est occupé par les Lao, riziculteurs de langue thaïe
  •        Premières pentes : c’est le domaine des Khamou et Phou Teng (des essarteurs animistes de langues austro-asiatique)
  •        Sur les crêtes : on retrouve les cultivateurs d’opium comme les Mien (Yao) ou Hmong (Miao).

       Entre les sommets peuvent se rencontrer des groupes de tibéto-birmans : les Lolo (Yi)

en savoir plus sur ...

Ethnologie

  L'ethnologie (ou anthropologie sociale et culturelle) est une science humaine qui relève de l'anthropologie, et dont l'objet est l'étude explicative et comparative de l'ensemble des caractères sociaux et culturels des groupes humains « les plus manifestes comme les moins avouées »

 

Fondements et objectifs de l’ethnologie

L'ethnologie s'inscrit dans le vaste paysage des sciences humaines. Elle s’appuie sur des études ethnographiques que réalisent les anthropologues.

Cette science récente, moins de deux cents ans, a son origine dans les découvertes des peuples consécutives à l'expansion coloniale des pays occidentaux. Il en est sorti une connotation impérialiste de ségrégation des populations entre civilisée et primitives. Schématiquement, les activités de la sociologie au sens large se répartissent entre l’Ethnographie qui concerne les ethnies primitives et la sociologie qui concerne les peuples « dits » civilisés

À la fin du XXe siècle, cette approche dévalorisante a évolué vers une décomposition où l’Ethnographie (ou anthropologie sociale) concerne une analyse qualitative de l'observation des peuples sur le terrain et la Sociologie concerne l'analyse quantitative basée sur une étude statistique et globale des populations

Les principaux aspects sociaux étudiés au cours des recherches ethnographiques concernent les relations de parenté, le rôle des ancêtres, la connaissance des langues et de la linguistique associée, et l’identification des groupes ethniques.

Ethnographie - (déf)

L’ethnographie est la science de l'anthropologie dont l'objet est l'étude descriptive et analytique, sur le terrain, des mœurs et des coutumes de populations déterminées. Cette étude était autrefois cantonnée aux populations dites alors « primitives ». 

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie

etude de la vie sociale de l'ethnie des Asmat en Papouasie indonésienne