previous arrow
next arrow
Slider
 
 
 

Fondements de la culture tibétaine

modifié le jeudi 30 juillet 2015

Au cours des siècles, le Tibet a développé une civilisation originale, d'une étonnante richesse culturelle, et qui s'est édifiée autour du pouvoir religieux et des grands monastères.

dans la province du Quinghai.

La culture tibétaine a pour fondement le bouddhisme, dont l'origine au Tibet est principalement indienne. Pendant plus de mille ans, les Tibetains ont conservé cet héritage culturel, qu'ils ont partagé avec d'autres pays voisins, dont la Chine. L'église lamaïste est une création unique tibétaine dont l'influence s'est étendue jusqu'à Pékin et à la Volga.

Bien que le Tibet apparaisse comme un pays de moines pacifiques, il n'en est pas moins un peuple de farouche guerrier. Son armée réussira par exemple à contenir l'expansion chinoise durant près de deux cents ans, du VII au IX siècle.

avec son épée traditionnelle

Jusqu'au milieu du XXème siècle, la population, était formée pour sa plus grande part, d'agriculteurs et d'éleveurs. Le clergé tenait une place importante et une élite aristocratique peu nombreuse occupait les postes de l'administration. L'organisation sociale s'apparentait à celle de la Féodalité du moyen âge occidental. L'influence chinoise a été notable au demeurant dans la constitution des institutions politiques

en savoir plus sur ...

Sociétés (def)

  • Réunion d’humains vivant en groupe organisé.
  • Milieu humain caractérisé par ses institutions, ses lois, ses règles.

Les sociétés sont aussi des sous-ensembles de civilisations qui évoluent plus rapidement que ces dernières (société de consommation, société industrielle..)

Religion (definition)

Une religion est un ensemble de croyances, de pratiques et de rites communs à un grand nombre d'êtres humains, qui définissent le rapport de l'homme avec le sacré et, partant, une part de sa compréhension du monde. Il a existé de très nombreuses religions et mythologies sur la Terre, avec chacune ses caractéristiques particulières.