ladakh  hemis.jpg
 
 
 

Sulawesi (iles Célèbes)

modifié le jeudi 28 janvier 2016

L’ile de Sulawesi (les Célèbes) au relief tourmenté, dessine une pieuvre entre les îles de la Sonde et les Philippines.

La superficie de 202 000km2, (presque la moitié de la France), en fait une des plus grandes îles de l’Indonésie peuplée que de 17 millions d’habitants.

Sulawesi est le nom indonésien moderne du mot « Célèbes » utilisé en occident. Ce nom signifie « trident de fer » (sula, du sanskrit trisula, « trident », l'un des attributs du dieu Shiva, et wesi ou besi, « fer »), à cause de la forme caractéristique de l'île, sorte de « K » dont la branche supérieure s'incurve vers l'est.

Les difficultés de communication entre les différentes branches de l’île ont maintenu une mosaïque de peuples forts différents. La branche sud-ouest abrite les peuples les plus entreprenants comme les Macassarais et les Bugis renommés pour leurs talents de navigateurs. Le Bajo, nomade de la mer, font partie également des peuples marins des cotes  Sulawesiennes. Dans la région montagneuse  se rencontrent les Toraja aux maisons si particulières en forme de bateau, et aux cérémonies funéraires hautes en couleurs accompagnées de nombreux sacrifices de buffles. Le nord de l’île est le domaine des Minahasa.

carte de Sulawesi (Célèbes) Indonésie

 

 

chantier de construction de Pinisi (Goelettes Indonésiennes)

Les Bugis et Macassarais sont majoritairement Musulmans, les Minahasa Chrétiens, les autres populations animistes, avec des rites pouvant être très rudimentaires comme chez les Wana ou très sophistiqués comme chez les Toraja.

Dans le centre est du pays dans le parc national de Morowali, que les quelques milliers de Wana (5000 ?)  vivent encore de chasse et de cueillette itinérante dans les forêts profondes et pratiquent encore des rituels chamaniques. 

en savoir plus sur ...

Développement (humain)

Processus sociaux, créé par opérations volontaristes.

Les religions, les langues, le patrimoine culturel sont des éléménts participants au développement humain.

Le Développement humain en économie est un facteur du développement des sociétés. L'Indice de développement humain (IDH) permet de l'évaluer

L'indice de développement humain (IDH) est un indice statistique composite, créé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en 1990 pour évaluer le niveau de développement humain des pays du monde. L'IDH se fonde sur trois critères : le PNB par habitant, l'espérance de vie à la naissance et le niveau d'éducation.

jeune filles de l'ethnie des Bajo en Indonésie en période de Ramadan

Civilisations - (déf.)

  « Ce que les hommes appellent civilisation c’est l’état actuel des mœurs et ce qu’ils appellent barbarie ce sont les états antérieurs » A.France.

 

« La civilisation ne peut se définir que par rapport à toutes les  sciences de l'homme (géographie, sociologie, économie, psychologie collective) en n’ignorant pas l’histoire »  F.Braudel