korowai.jpg
 
 
 

Cultures et civilisations du Moyen-Orient

modifié le dimanche 17 septembre 2017

écriture arabe

La Mésopotamie dans les plaines du Tigre et de l’Euphrate, fut le berceau de la civilisation occidentale. Au cours des siècles ont émergé des royaumes et des empires, dont les plus marquant furent le greque et l’iranien. (Macédonien, puis Romain et Mèdique, puis Achemenide)

Plus tard, la civilisation qui marque le plus les peuples du Moyen Orient, encore au XXI siecle, est la civilisation Islamique avec des évolutions spécifiques a certaines populations selon leurs origines ethnolinguistiques (Arabe, Iranienne, Turque, Juive…)

La culture Persane a su conserver ses spécificités venues de l’époque pré islamique.

La cultureTurque venue d’Asie centrale lui disputa la suprématie a plusieurs reprises, par des invasions sanglantes puis une intégration partielle à la culture Iranienne.

Les nomades bédouins arabes donnerent naissance à la religion musulmane, et dévelopèrent la civilisation islamique qui se diffusa mondialement.

en savoir plus sur ...

Civilisations - (déf.)

  « Ce que les hommes appellent civilisation c’est l’état actuel des mœurs et ce qu’ils appellent barbarie ce sont les états antérieurs » A.France.

 

« La civilisation ne peut se définir que par rapport à toutes les  sciences de l'homme (géographie, sociologie, économie, psychologie collective) en n’ignorant pas l’histoire »  F.Braudel

Minorités (définition)

Une minorité se définie dans un contexte,  non de manière absolue. Elle peut être analysée par rapport à de la population d’une nation, d’une zone géographique, du point de vue des religions, des langues, de la culture ou de la race, de la couleur de peau, des liens de parenté…

L’appréciation en est variable selon le lieu et l’époque.

La supériorité du nombre est vue comme une hiérarchie, une supériorité de la majorité. Dans l’histoire il est peu d’exemple de minorités qui n’aient pas été marginalisées, persécutés, assimilés de force, voire physiquement éliminées.

La minorité ne l’est cependant pas toujours en nombre. Le colonisateur considéra souvent les indigènes comme des races inférieures.

La constitution des états nation moderne à souvent contribué à les révéler et à en aggraver le sort par rapport à la relative tolérance observée autrefois par les Empires. (Comme l’était les Ottomans ou les Austro-Hongrois par exemple)

La définition des  minorités dépend des stratégies de la minorité elle-même, soit par son rôle géopolitique, économique, culturel. (Les juifs, les Arméniens,Touareg…)

Une minorité est aussi une catégorie sociale définie par discrimination : les homosexuels, les femmes, les gens du voyage.