Géographie de la Nouvelle Guinée (Papouasie)

modifié le mercredi 3 octobre 2018

L'île de Nouvelle Guinée est le plus vaste territoire de l'Océanie proche (1,5 fois la France) partagée entre l’Indonésie à l’ouest et l’état de Papouasie Nouvelle Guinée à l’est.

rivières de papouasie

Elle est située au nord de l’Australie, entre le 12° degré de latitude sud et l’équateur. Elle s’étend d’ouest en est sur 2 500 kilomètres. 

Une longue chaine de montagne culminant à près de 5000m d'altitude s'étend de l'ouest à l'est, séparant l’île en deux immenses zones de plaines marécageuses au nord et au sud. La végétation est majoritairement équatoriale au climat chaud et humide.

Le peuplement initial remonte à l’époque glaciaire (vers -38 000 ans). Il est resté faible, composé de nombreuses d'ethnies, les papous,  relativement isolées en raison des difficultés de déplacements à travers les forêts, les mangroves littorales ou les montagnes abruptes du centre.

 

Une longue chaîne de montagne traverse la Nouvelle Guinée d'ouest en est 

Mangrove littorale de Nouvelle Guinée

 Nouvelle Guinée - côte sud ouest sauvage vers Kaïmana 

Forêt équatoriale de Nouvelle Guinée

 habitat des Papou "Kamoro" en zone maraicageuse

 

L’Océanie proche comprend les pays et régions suivantes:

  • ·la Nouvelle-Guinée, (Etat de la Papouasie Nouvelle Guinnée et province Indonésienne de Papouasie)
  • ·les archipels environnants comme les îles de l’Amirauté, et certaines îles de Moluques
  • ·la majorité des  îles Salomon. 

 

en savoir plus sur ...

Sociologie

Elle cherche à comprendre et à expliquer l'impact du social sur les représentations (façons de penser) et comportements (façons d'agir) humains. Ses objets de recherche sont très variés puisque les sociologues s'intéressent à la fois au travail, à la famille, aux médias, aux rapports de genre (hommes/femmes), aux religions, ethnicités, bref, à l'environnement humain.

Ethnologie

  L'ethnologie (ou anthropologie sociale et culturelle) est une science humaine qui relève de l'anthropologie, et dont l'objet est l'étude explicative et comparative de l'ensemble des caractères sociaux et culturels des groupes humains « les plus manifestes comme les moins avouées »

 

Fondements et objectifs de l’ethnologie

L'ethnologie s'inscrit dans le vaste paysage des sciences humaines. Elle s’appuie sur des études ethnographiques que réalisent les anthropologues.

Cette science récente, moins de deux cents ans, a son origine dans les découvertes des peuples consécutives à l'expansion coloniale des pays occidentaux. Il en est sorti une connotation impérialiste de ségrégation des populations entre civilisée et primitives. Schématiquement, les activités de la sociologie au sens large se répartissent entre l’Ethnographie qui concerne les ethnies primitives et la sociologie qui concerne les peuples « dits » civilisés

À la fin du XXe siècle, cette approche dévalorisante a évolué vers une décomposition où l’Ethnographie (ou anthropologie sociale) concerne une analyse qualitative de l'observation des peuples sur le terrain et la Sociologie concerne l'analyse quantitative basée sur une étude statistique et globale des populations

Les principaux aspects sociaux étudiés au cours des recherches ethnographiques concernent les relations de parenté, le rôle des ancêtres, la connaissance des langues et de la linguistique associée, et l’identification des groupes ethniques.