korowai.jpg
 
 
 

Qiang (ethnie)

modifié le mercredi 26 juin 2019

Qiang est un nom donné à divers groupes ethniques, durant différentes périodes de l’histoire chinoise. D’anciennes tribus nomades sont considérées comme les ancêtres, à la fois des Qiangs modernes et du peuple Tibétain

 cavalier du Kham

Les Qiang historiques ont quitté, au cours du 1er millénaire av. J.-C., le nord du plateau tibétain, pour s’étendre vers l'Est et rejoindre le peuple Han, et d’autres branches, vers le sud pour rejoindre les provinces du Yunnan et du Guizhou. Certains sont allés encore plus loin, en Birmanie, formant de nombreux groupes ethniques aux langues tibéto-birmanes.

Les Qiangs vivent aujourd’hui principalement dans des zones montagneuses et accidentées, du nord-ouest de la province du Sichuan.

Leur population se montait à 306 072 habitants au recensement de 2000, avant un grave séisme en 2008, dont l'épicentre se situait dans sur leur territoire.

La population Qiang d'aujourd'hui est plus réduire que par le passé pour ce peuple dont l'histoire remonte jusqu'à la dynastie Shan.

Les Hans se considèreraient comme les descendants des Qiang.

en savoir plus sur ...

Minorités (définition)

Une minorité se définie dans un contexte,  non de manière absolue. Elle peut être analysée par rapport à de la population d’une nation, d’une zone géographique, du point de vue des religions, des langues, de la culture ou de la race, de la couleur de peau, des liens de parenté…

L’appréciation en est variable selon le lieu et l’époque.

La supériorité du nombre est vue comme une hiérarchie, une supériorité de la majorité. Dans l’histoire il est peu d’exemple de minorités qui n’aient pas été marginalisées, persécutés, assimilés de force, voire physiquement éliminées.

La minorité ne l’est cependant pas toujours en nombre. Le colonisateur considéra souvent les indigènes comme des races inférieures.

La constitution des états nation moderne à souvent contribué à les révéler et à en aggraver le sort par rapport à la relative tolérance observée autrefois par les Empires. (Comme l’était les Ottomans ou les Austro-Hongrois par exemple)

La définition des  minorités dépend des stratégies de la minorité elle-même, soit par son rôle géopolitique, économique, culturel. (Les juifs, les Arméniens,Touareg…)

Une minorité est aussi une catégorie sociale définie par discrimination : les homosexuels, les femmes, les gens du voyage.

Cultures - (déf.)

La culture est, dans un groupe ethnique ou une nation, l'ensemble de phénomènes matériels et idéologiques qui le ou la caractérise par opposition à un autre groupe. ex les Tibétains

Le terme culture concerne des  populations ayant des us et coutumes spécifiques, qu’elles soient ou non un sous ensemble d’une civilisation. Une culture c'est une civilisation qui n'a pas encore atteint sa maturité, son optimum, ni assuré sa croissance.