previous arrow
next arrow
Slider
 
 
 

Khmu (ethnie)

modifié le mercredi 17 juillet 2019

Les Khamu sont estimés à 800 000, où on dénombre huit sous-groupes. Ils sont originaires du district chinois de Xishuangbanna, dans la province du Yunnan. Aujourd'hui la majorité vit dans le nord du Laos (88%) où ils font partie des Theung (Lao d'en haut ou Lao des versants),et en Chine.

En Chine, où ils ne sont pas officiellement reconnus comme un groupe "national" distinct, mais sont plutôt classés comme sous-groupe des Bulang.

Village khmu du Laos

Les Khmu étaient les habitants autochtones de la région et font partie de la famille des môn-khmers. Leur langue appartient au groupe austro-asiatique. Ils se distinguant par leurs cheveux frisés, leur peau plus mate et leurs yeux non bridés.

Pratiquant généralement la culture sur brûlis, ils vivent du riz des collines, du café, du tabac et du coton. Leurs villages sont installés près des cours d'eau supérieurs. Leurs maisons sont posées à même le sol, comme celles des Hmong, mais les toits sont soutenus par des poutres croisées. La construction de la maison doit respecter les règles de la géomancie et est très souvent orientée dans un axe Est-Ouest afin de profiter de la lumière du soleil toute la journée. Les Khamu sont de moins en moins des semi-nomades. Ils portent les charges avec le sac a lanière frontale.

Certaines maisons à pente droite doivent avoir un grand balcon extérieur (relié par un escalier de 5 ou 7 marches) connecté depuis la porte Est et dispose d’une pièce étroite avec une porte a l’est ou nord.

De tradition animiste, la plupart de ceux qui vivent à proximité des Laos se sont toutefois convertis au bouddhisme theravada et quelques-uns sont chrétiens. De nombreux Khamu croient que le corps abrite entre 30 et 300 esprits. Le riz en contient aussi plusieurs, qui sont associés et célébrés cérémonieusement lors du rituel annuel du « sou khouan khao », fête spécialement dédiée au riz.

en savoir plus sur ...

Cultures - (déf.)

La culture est, dans un groupe ethnique ou une nation, l'ensemble de phénomènes matériels et idéologiques qui le ou la caractérise par opposition à un autre groupe. ex les Tibétains

Le terme culture concerne des  populations ayant des us et coutumes spécifiques, qu’elles soient ou non un sous ensemble d’une civilisation. Une culture c'est une civilisation qui n'a pas encore atteint sa maturité, son optimum, ni assuré sa croissance. 

Minorités (définition)

Une minorité se définie dans un contexte,  non de manière absolue. Elle peut être analysée par rapport à de la population d’une nation, d’une zone géographique, du point de vue des religions, des langues, de la culture ou de la race, de la couleur de peau, des liens de parenté…

L’appréciation en est variable selon le lieu et l’époque.

La supériorité du nombre est vue comme une hiérarchie, une supériorité de la majorité. Dans l’histoire il est peu d’exemple de minorités qui n’aient pas été marginalisées, persécutés, assimilés de force, voire physiquement éliminées.

La minorité ne l’est cependant pas toujours en nombre. Le colonisateur considéra souvent les indigènes comme des races inférieures.

La constitution des états nation moderne à souvent contribué à les révéler et à en aggraver le sort par rapport à la relative tolérance observée autrefois par les Empires. (Comme l’était les Ottomans ou les Austro-Hongrois par exemple)

La définition des  minorités dépend des stratégies de la minorité elle-même, soit par son rôle géopolitique, économique, culturel. (Les juifs, les Arméniens,Touareg…)

Une minorité est aussi une catégorie sociale définie par discrimination : les homosexuels, les femmes, les gens du voyage.

retrouvez nous sur

facebook

Recherche par aires géographiques

Recherche par civilisations

Recherche par familles de langues

Recherche par religions

Annuaire

qui est en ligne?

Nous avons 243 invités et aucun membre en ligne