previous arrow
next arrow
Slider
 
 
 

Peuples de l'Iran

modifié le jeudi 19 septembre 2019

L’Iran est peuplé par une importante diversité ethnique puisque les Persans (iraniques) ne représentent que 45 à 50% de la population.

Au Moyen-Orient, avec de l’ordre de 80 millions d’habitants, l’Iran figure au même rang par sa population, que la Turquie ou l’Égypte. Elle représente celle combinée de sept de ses voisins du Golfe persique. (De l’Irak à Oman)

les peuples de l'Iran

Depuis 1979, la population a doublé, mais le rythme se réduit, car les Iraniennes, parmi les plus éduquées du monde, ont ramené la natalité de 7 à moins de deux enfants par femme.

Les minorités sont principalement constituées de populations de langue turque (Azéris, Turkmènes, Kashkaïs) pour 20 à 24%, de Kurdes (7 à 10%), de Baloutches et d’Arabes. Ils sont pour la plupart des transfrontaliers. Les Arméniens et les juifs comptent aussi parmi des minorités encore actives.

Les Iraniens sont principalement des urbains, vivant dans de grandes agglomérations. Téhéran frôle avec sa banlieue, les 15 millions d’habitants, et Ispahan 6 millions hab., Shiraz, 4,2 millions, Meched, 4,5 millions pour ne citer que les plus importantes.

L’Iran est un grand foyer de création intellectuelle, notamment poétique. La langue persane n’a pas été balayée par l’arabe, même s’il en a emprunté et adapté l’écriture.

Rubrique(s) : Peuples de l'Iran ,

en savoir plus sur ...

Ethnographie - (déf)

L’ethnographie est la science de l'anthropologie dont l'objet est l'étude descriptive et analytique, sur le terrain, des mœurs et des coutumes de populations déterminées. Cette étude était autrefois cantonnée aux populations dites alors « primitives ». 

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie

etude de la vie sociale de l'ethnie des Asmat en Papouasie indonésienne

Tribu

Agglomération de familles vivant dans la même région, ou se déplaçant ensemble, ayant un système politique commun, des croyances religieuses et une langue communes, et tirant primitivement leur origine d'une même souche.