yunnan dai.jpg
 
 
 

Népal - Peuples et ethnies

modifié le lundi 29 juin 2015
 

Actuellement, plus de soixante groupes ethniques sont officiellement reconnus par l'État népalais et l'ensemble de la population s'élevait, au recensement de 2001, à un peu plus de vingt-trois millions d'individus. Si les médias occidentaux véhiculent l'image d'une population de montagnards constituée d'une majorité de bouddhistes, voire de groupes tibétains, la réalité en est fort éloignée. Au recensement de 2001, la moitié de la population népalaise habitait dans le Teraï, prolongement de la plaine gangétique et plus de 80 % des individus se déclaraient de religion hindoue. La vaste migration des montagnards vers la plaine a débuté avec l'éradication de la malaria qui y sévissait vers 1950 et se poursuit toujours. Quant à ceux qui se déclarent bouddhistes, ils ne représentent que 10 % de l'ensemble.

La population népalaise peut se diviser en quatre grands groupes principaux. . 

  •  les ethnies vivant dans la zone de moyennes montagnes, les Indo-Népalais (Parbatiya)
  •  les  tribus de langues tibéto-birmanes,de moyennes montagnes 
  •  les communautés de langue et de culture tibétaine des hautes montagnes, (un pour cent de la population totale) et
  •  les groupes vivant dans la plaine du Teraï (30 % de la population totale), que l'on retrouve aussi  au nord de l'Inde.

 NEPAL_CARTE_ETHNIQUE_1_

en savoir plus sur ...

Civilisations - (déf.)

  « Ce que les hommes appellent civilisation c’est l’état actuel des mœurs et ce qu’ils appellent barbarie ce sont les états antérieurs » A.France.

 

« La civilisation ne peut se définir que par rapport à toutes les  sciences de l'homme (géographie, sociologie, économie, psychologie collective) en n’ignorant pas l’histoire »  F.Braudel

Nations (défi.)

La nation est un « Ensemble de personnes vivant sur un territoire commun, conscient de son unité (historique, culturelle, etc.) et constituant une entité politique

parlement européen a Strasbourg