le palmier sagoutier

modifié le mercredi 3 octobre 2018

Les palmiers sagoutiers  (Eugeissona spp et Metraxylon spp), fournissent le féculent de base de la majeure partie des populations autochtones de Bornéo, de Nouvelle-Guinée, des Célèbes, des Moluques. 

Ces palmiers croissent dans les forêts marécageuses et dans celles allant jusqu'à 1.000 m d'altitude ; ce sont précisément ces forêts d'un accès facile qui sont les plus exploitées, avec des conséquences dramatiques pour les populations.

sagoutier

 

abattage s'effectue encore dans certaines régions à l'aide d'une hache en pierre poli 

L'écorçage s'opère à l'aide de pics en bois

La « farine » de sagou est extraite du tronc du palmier. L’opération mobilise en générale toute une famille ou une partie d’une tribu. Elle consiste à abattre l’arbre et à l’écorcer; c’est la tâche des hommes. Les femmes s’attaquent ensuite à piler le cœur du tronc de palmier à l’aide d’herminette ou de marteaux en bambou pour atteindre le cœur composé de fibres et du précieux féculent. Il est finalement récupéré sous forme de pâtés obtenus après filtration  et  décantation de la bouillie extraite du tronc de l’arbre. Les femmes sont particulièrement adroite pour confectionner un « petit » atelier en pleine forêt en bordure de rivière. Le contenu d’un arbre peut suffire à nourrir deux à trois familles durant une semaine. Il est consommé nature, ou cuit sur le feu en forme de galettes.

 sagoutier martelage  Pulpe du sagoutier un séparateur de fibre est confectionné a l'aide des cœurs de branches du palmier 

Le sagoutier est aussi un fournisseur indirect de protéines. Lorsqu’il a été abattu ou en fin de vie (une vingtaine d’année), le sagoutier se décompose en quelques semaines.  Il  est rapidement  envahi par les insectes,  et en particulier les capricornes, dont les larves grosses comme un petit doigt font le régal de bien des populations de Papouasie.

 le sagou est récupéré après pressage de la pulpe, filtration puis décantation

 la "farine" de sagou est récupérée

 

Chez les Korowai la fête du sagou est en réalisé la fête des larves. Lorsque les sagoutiers sont suffisamment nombreux, c’est l’occasion pour un clan, d’inviter les voisins pour une grande fête de partage de kilos de larves cuites ou crues. Une occasion rare, car ensuite, les palmiers ayant été abattus,  il faudra déménager et reconstruire des maisons dans les arbres  à un autre emplacement, là où auront repoussés des sagoutiers et recollecter la farine indispensables à leur nourriture.

en savoir plus sur ...

Anthropologie / Ethnographie / Ethnologie

L'anthropologie est la branche des sciences qui étudie l'être humain sous tous ses aspects, à la fois physiques (anatomiques, morphologiques et physiologiques, évolutifs) et culturels (socioreligieux, psychologiques, géographiques, etc.). Elle tend à définir l'humanité en faisant une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles

L'anthropologie s'organise autour de deux grands types de travaux étroitement liés : d'une part, les travaux d’ethnographie, qui sont des enquêtes et observations de terrain (empiriques) concernant dans les détails et de façon isolée les peuples, cultures et sociétés humaines, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous la forme de monographies ; et d'autre part, les travaux d’ethnologie, dans lesquels sont étudié les peuples, cultures et sociétés humaines de façon comparée et sur la base de recherches (théoriques) au sein des publications ethnographiques, et dont les résultats sont le plus souvent publiés sous forme d'essais. (WiKi)

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie est la phase de généralisation théorique après comparaison

L’anthropologie et l'ethnologie s’assignent comme tâche de penser l’autre.

Ethnographie - (déf)

L’ethnographie est la science de l'anthropologie dont l'objet est l'étude descriptive et analytique, sur le terrain, des mœurs et des coutumes de populations déterminées. Cette étude était autrefois cantonnée aux populations dites alors « primitives ». 

L’ethnographie est l’étape de collecte des données, l’ethnologie le stade des premières synthèses, l’anthropologie

etude de la vie sociale de l'ethnie des Asmat en Papouasie indonésienne